L'histoire de Damian Hart chapitre 16


 
 
 
 
Chapitre 16 : Pour toi, mon fils !
 
 
Part 1
 
 
 
( Point de vue interne : Ridley )
 
Damian a cessé de crier, ses gémissements sont plus sourds et son corps ne cesse de trembler, ses larmes chaudes coulent sur ma main agrippant sa gorge, Damian se met à pleurer et commence à supplier sourdement, il disait « Pitié... je ne veux pas mourir... j'en ai marre, pitié laissez moi tranquille » puis j'ai vu le tristesse et la faiblesse dans son regard fatigué : Le monstre en lui est à présent hors d'état de nuir pour le moment !
 
 
- Tout est finis ! Lui ais-je murmuré en lui lâchant la gorge, je l'ai donc pris dans mes bras pour le ramener à l'hôpital, car la faiblesse de son corps me préoccupe beaucoup, derrière moi je croise Jack, encore affaiblit par le poids de ses blessures, il peine à tenir debout pourtant sa détermination et son inquiétude le pousse à se maintenir debout : Quel force de caractère impressionnante !
- Qu'est ce que vous lui avez fait ? M'a t-il demandé inquiet pour Damian à moitié conscient dans mes bras, j'ai émis un long soupir puis est répondu à Jack
- J'ai fais ce qu'il y avait à faire... Rien d'autre ! Si je n'étais pas intervenu... Toi et ces misérables, vous seriez mort, même si il s'agit de ton meilleur ami, sous l'emprise de la mauvaise influence de Hadès Kerbecs et de l'arrangement, Damian t'aurais tuer sous le joug de la colère, tu n'aurais été qu'une victime de plus !
 
Les yeux vert de Jack se sont écarquillés de surprise, il s'en mors la lèvre inférieur et serre les poings tellement la révélation a dû lui faire mal, il s'effondre à genoux sous le poids de ses blessures, je l'ai donc porté sur mon épaule puis est emmener les deux garçons à l'hôpital. Immédiatement ils ont été pris en charge par les médecins, de mon côté j'ai saisis mon portable puis est envoyé un message à Kanna
- Damian est à l'hôpital, loin de Ziggourat et en charge des médecins, je suis à ses côtés, l'occasion pour toi de le reprendre dans tes bras est enfin arrivé ! Elle m'a répondu aussitôt en me disant qu'elle arrivait le plus vite possible.
 
  
En attendant, je me dirige vers la chambre où repose Damian, je suis entré malgré l'infirmière vérifiant les branchements sur son corps. Mon fils est là... endormit dans ce lit d'hôpital, branché à des machines détectant son activité cardiaque, et obligé de porter un masque à oxygène pour pouvoir respirer... Je caresse ses cheveux bleu puis ses joues tout en repensant à plusieurs choses...
 
Je revois Kanna enceinte, l'attendant avec impatience, le mettant au monde toute seule afin qu'il ne soit pas en danger et s'occuper de lui avec la plus grande attention et le plus grand amour qui puisse exister ! Ma descendance... dont mon sang coule dans ses veines, lui qui me ressemble et qui... a faillit devenir le monstre que je suis ! Sa respiration est si profonde et il est tout calme. J'esquisse un sourire amusé devant une telle blague : Celui que l'Amérique entière considérait comme un vrai petit diable méchant et impitoyable, est en réalité un véritable petit ange fragile et attachant comme sa mère !
 
Soudain, j'entends la porte s'ouvrir, et en me retournant, je vois Kanna toute essoufflée, habillée dans son tailleur gris et presque toute décoiffée, je m'écarte donc pour lui montrer son fils endormit, qu'elle n'a plus vu depuis tant de temps , je vois des larmes couler le long de ses joues puis elle se précipite vers le lit pour déposer un baiser sur le visage de Damian avant de le serrer dans ses bras, celui-ci émet quelques gémissements et à même prononcer le mot « Maman... » Kanna l'assure qu'elle est là, et Damian finit par se réveillé, il s'est mit à pleurer lorsqu'il l'a vu Kanna, depuis tout ce temps il souhaitait la revoir sans même connaître le nom de celle qui l'a mit au monde : Damian a reconnut sa mère !
 
La joie de ceux qui me sont liés et cher... je pouvais enfin l'entendre, et leurs sourires que je n'ai plus vu... est enfin revenu sur leur visage !
 
C'est alors que j'aperçois le médecin arriver dans le couloir avec un visage déboussolé, cela n'annonce rien de bon. Je préfère donc y aller sans avertir personne, derrière moi je referme la porte et va à la rencontre du médecin
- Oh ! Monsieur Ridley ? J'ai les résultats de votre enfant... M'a déclaré le médecin d'après ce que j'ai lu sur ses lèvres, j'ai émis un léger grognement et lui ai affirmer
- Dites moi ses résultats ? Je ne tiens pas à ce que vous dérangiez mon fils pendant ses retrouvailles avec sa mère !
- Euh... Bon, hé bien Monsieur Ridley, je dois vous annoncez que ce que j'ai à vous dire que les nouvelles ne sont malheureusement pas très joyeuse ! Me répond le médecin en remettant ses lunettes, j'insiste pour qu'il continue, il se racle la gorge puis m'annonça quelque chose de terrible !
 
 
- Votre fils Damian Hart est malheureusement en très grand danger ! Il semble que les nombreuses expériences scientifiques que son corps a subit, ont gravement affecté son c½ur, c'est la raison pour lequel il a fait un souffle au c½ur et qui aurait pu très mal finir si nous n'étions pas intervenu ! Et son état émotionnel a aussi contribué à la détérioration de sa santé ! Son c½ur est désormais à deux doigts de mourir de faiblesse, je dirais que si nous ne trouvons aucun donneur d'organe compatible et que nous ne faisons pas la transplantation d'un nouveau c½ur de toute urgence... Damian Hart sera condamné d'ici trois jours ! Je vous présente toutes mes plus sincères excuses ! M'a annoncé le docteur.
 
Je n'entends plus rien... Mon c½ur et mes poings se serre de rage, je revois le visage de mon père, son sourire machiavélique lorsqu'il a retiré mon fils des bras de Kanna ! Cet ordure... a condamné mon fils !
 
De colère, j'ai frappé le docteur qui s'est écroulé avec le nez en sang et lui est ordonner de ne pas le dire ni à sa mère, ni à Damian, ni à personnes d'autres sous peines d'être réduits à jamais au silence. Puis je quitte l'hôpital pour aller fumer une cigarette dehors. Il pleut toujours dehors, le vent est glacial, je marche dehors et mes pas me conduise vers le cimetière de l'hôpital, j'y trouve ma fidèle toupie The Devil's Crow, tournant sur le sommet d'une tombe puis prendre sa fidèle forme de corbeau noir, je tend mon bras vers lui et le regarde monter sur mon bras jusqu'à s'installer sur mon épaule, je remarque que mon partenaire est un peu plus faible que d'habitude, mes dents sont très resserré et je me sens malade, pourtant je m'assois au pied d'une tombe et commence à écrire sur un papier... en réfléchissant à ce que je pourrais faire et en pensant à Kanna et à mon fils !
- Monsieur ? Que faîtes vous ici sous cette pluie ? Ais-je cru comprendre lorsque je me suis retourné vers une jeune infirmière avec un parapluie, celle-ci s'est permit de me prendre par le bras et de m'attirer vers elle
- Ne restez pas ici Monsieur ! Vous risquez d'attraper froid ! Ais-je comprit sur ses lèvres, je la reconnais... c'est l'infirmière en charge de Damian !
 
J'ai finalement pris ma décision !
 
 
( Point de vue interne : Damian )
 
Je me sens un peu fatigué, mais je suis si heureux de revoir ma mère après tant de temps séparé, même si j'avoue avoir perdu la mémoire, mais je ne sais comment j'ai réussis à retrouver la mémoire. Soudain, je vois l'infirmière rentrer avec un chariot d'objet médicale, plus un plateau repas pour moi
- Bonjour Damian ! J'espère que tu as bien dormis ? J'aurais besoin de te faire une prise de sang pour faire un test ! Lorsque j'ai entendu prise de sang et que je l'ai vu préparer une seringue, je me suis mis à trembler, transpirer et à essayer de reculer loin de mon lit, ma mère m'a alors collé à sa poitrine puis se met à caresser ma tête tout en me rassurant
- Chut... Calme toi mon bébé ! Tout va bien se passer... chut... n'ai pas peur, je suis là avec toi ! Me rassure t-elle en me câlinant, je sens alors l'aiguille me traverser le bras
- Aïe ! Ais-je gémis, un horrible frisson m'a traversé le dos lorsque la seringue s'est remplit de mon sang.
 
J'ai eu un très lourd mal de tête tout à coup, dans peu de temps je sens que je vais m'évanouir, je me blottis donc contre la poitrine de ma mère, visiblement à la recherche d'affection maternel, Maman m'a alors câliner encore plus, c'est alors que je vois Jack entrer dans ma chambre couvert de bandages sur ses bras et ses jambes
- Hé Jack ! Tu n'as pas l'air en très grande forme dis moi ? Lui dis-je de façon sarcastique, il a esquissé un sourire avant de me répondre
- Tu parle de toi ou de moi ?
 
Pour la première fois de ma vie, je ne me sens plus vide et... je me sens heureux, malgré cette grosse fatigue corporelle que je ressens.
 
La nuit tombe dehors, Maman a été obligée de partir à la maison sans moi et Jack a été expédié dans sa chambre dés 18h00, lentement je commence à m'endormir, j'ai un peu mal au c½ur, ce qui trouble un peu mon sommeil, soudain j'entends la porte de ma chambre s'ouvrir... Mon père est rentré dans ma chambre, je le vois s'avancer vers la fenêtre de ma chambre et l'ouvrir un peu, il s'assoit sur une chaise et se met à fumer une cigarette. Je n'ai que les yeux entre-ouvert mais lui ne détourne même pas le regard, j'entends alors sa voix
- J'imagine que les présentations sont inutiles ! Et que tu sais ce que j'ai fais à ta mère ! Je suppose que tu me détestes pour ça, je te comprends.. j'étais comme toi quand j'avais ton âge sauf que j'étais déjà briser et devenu un monstre, ( sigh )... Te voir souffrir toi et ta mère... est ma punition pour être vivant et t'avoir crée ! ( Je sens que je m'endors... je n'entends presque plus rien mais je le vois s'approcher de moi et poser sa main sur mon front ) Et de savoir que tu risque de mourir et que Kanna sera encore malheureuse... ça me met dans une rage infecte !
 
 
Je sens alors quelque chose de mouillé et de chaud couler le long de ma joue, je le vois s'essuyer ses yeux et coller son front au mien
- Je ne te laisserais pas mourir ! M'a t-il murmuré avant de partir après m'avoir déposé quelque chose dans ma main, je n'ai pas la force de regarder ce qu'il m'a laissé, je me sens si faible que je laisse le sommeil m'emporter.
 
Le lendemain matin, je n'arrive pas à me réveillé, j'entends pleins de bruits autour de moi, d'abords la voix de ma mère parlant au docteur
- Ne vous inquiétez pas Madame ! Nous avons juste à faire une petite intervention sur votre fils, d'ici deux heures tout sera terminé, je vous le promet ! Vous pouvez nous accompagner en salle d'attente si vous le voulez ?
- Moi je viens ! Hors de question que je laisse Damian tout seul ! A parlé la voix de Jack, ma mère a aussitôt répondu la même chose. Plus tard, je sens que quelqu'un me mettre un masque à oxygène sur la bouche, à bouger mon lit dans un long couloir blanc où résonne pleins de bruits, là une lampe floue m'aveugle encore plus, puis je sens quelque chose dans mon masque qui m'endort, le seul son que j'entends à présent... sont les battements de mon c½ur !
 
Je ne sens plus rien !
 
 
( Point de vue interne : Kanna )
 
Plusieurs heures se sont écoulés, je suis rester assise à attendre des nouvelles de Damian, à côté de moi Jack tente de me rassurer toutes les dix minutes en même temps qu'il dessine un dessin de lui et Damian. Enfin... Le docteur arrive avec un sourire à ses lèvres, j'ai aussi remarqué le pansement sur son nez bouché par un peu de papier tâché de sang, je me suis lever d'un bond en lui demandant
- Alors ? Comment va Damian ? Est-ce qu'il va bien ? Le docteur a remit ses lunettes en place avant de m'annoncer
- Tout c'est très bien passé ! Votre fils est désormais rétablit et hors de danger, en ce moment il se repose dans la chambre d'à côté, il devrait se réveillé dés demain matin, vous êtes autorisez à le voir si vous le désirez ! J'ai sentie la joie envahir mon c½ur, j'en ai pleuré tellement j'étais heureuse que mon fils soit désormais hors de danger, j'ai serré le docteur dans mes bras
- Oh merci docteur ! Il faut vite que j'aille avertir son père, il va être ravie ! Ais-je déclaré mais avant que je ne puisse faire le moindre pas, j'ai entendu la voix du docteur
- Oh... à ce propos Madame Hart !... Je me suis arrêté pour le regarder, son sourire a disparût et son visage est assombrit, il s'approche de moi et me tend une enveloppe
- Monsieur Ridley m'a demander... de vous remettre cette lettre après que nous ayons effectué l'opération de votre fils !
  
 
- Une opération... ?  

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.121.80) if someone makes a complaint.

Report abuse